Pourquoi un réseau de semences communautaires?

Le Réseau des semences communautaires (RSC) existe pour faciliter la sauvegarde et le partage des semences. Il y a autant de raison de sauver et partager des semences qu’il y a de gens qui le font. Certaines personnes qui font partie du mouvement des semences communautaires sont des militants, c’est-à-dire qu’ils travaillent pour que les semences continuent d’appartenir au domaine public en s’approvisionnant, en échangeant et en partageant librement. D’autres sont des éducateurs, des organisateurs, des innovateurs ou des protecteurs de l’environnement, s’efforçant de former la prochaine génération de sauveurs de semences tout en aidant à protéger la biodiversité mondiale. D’autres encore sont des jardiniers amateurs, sauvant et partageant des semences pour préserver des traditions familiales ou culturelles, ou simplement pour le plaisir que cela leur procure.

Le fait de sauver et de partager des semences peut avoir un impact considérable, pour les raisons suivantes :

Cela permet de maintenir la biodiversité.

La diversité biologique (la « biodiversité ») est indispensable à la vitalité à long terme de tous les écosystèmes. Chaque culture peut compter des milliers de variétés, chacune affichant des caractéristiques génétiques distinctes. Maintenir une diversité génétique aide donc à assurer la résilience des environnements sauvages, mais aussi cultivés. Sur nos fermes ou dans nos champs ou nos jardins, cette diversité veille à ce que nous puissions avoir des cultures vivrières qui offriront un bon rendement dans une vaste gamme d’environnements. En effet, si une variété ne fonctionne pas bien, nous en aurons d’autres à notre disposition.

Cela permet d’assurer que les semences continuent d’appartenir au domaine public.

Les semences relèvent du « domaine public » lorsqu’il est possible de les sauver et de les partager sans restriction. Elles demeurent ainsi une ressource à la portée de tous. En partageant des semences par l’entremise d’échanges, de bibliothèque ou d’autres projets communautaires semblables, les sauveurs de semences mettent en lumière l’importance des semences à pollinisation libre et assurent que celles-ci demeurent accessibles.

Cela permet de contribuer à l’élaboration de variétés adaptées aux régions.

Lorsqu’une variété est cultivée depuis longtemps dans une même région, elle devient bien adaptée au climat et aux conditions environnementales de cette région précise. Par conséquent, les variétés adaptées aux régions contribuent à améliorer les systèmes alimentaires en garantissant que nous puissions compter sur des variétés offrant un bon rendement dans un environnement donné.